Areva : le naufrage de l’état français

areva-detteDes pertes avoisinant les dix milliards d’euros,
un plan social qui menace 6 000 emplois,
des soupçons de comptabilité trafiquée…
enquête de Pascal Henry.
Diffusion le 17/02 sur France 3 du film d’investigation de Pascal Henry: Naufrage d’Areva 

Tchernobyl :

Areva évincé du chantier de démantèlement de la centrale, à cause de graves insuffisances techniques.

Finlande :

Accumule les retards et les milliards de pénalités sur le chantier d’une centrale EPR de nouvelle génération toujours pas terminée.
le chantier a débuté en 2005, et la livraison programmée pour 2018.

Afrique :

le dossier le plus sensible d’Areva : le rachat en 2007 de la petite société minière Uramin, qui coûtera au final près de 3 milliards d’euros alors qu’elle n’a pas produit le moindre kilo d’uranium.

L’étrange affaire Uramin :

Enfin, ainsi que l’avait révélé «Charlie Hebdo» en octobre, le mari d’Anne Lauvergeon, Olivier Fric, pourrait avoir eu un rôle plutôt embarrassant. Tracfin, la cellule antiblanchiment de Bercy, a indiqué dans une note que l’homme aurait pu commettre un délit d’initié, en achetant, grâce à une société immatriculée aux Îles Vierges britanniques, des titres Uramin quelques jours avant l’annonce de l’OPA d’Areva.

 

Vous avez aimé l’affaire Crédit lyonnais, vous adorerez le dossier Areva. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *