Élus condamnés et réélus

balkany-cope

Qui est le plus irresponsable, l’élu ou l’électeur?

Patrick Balkany a de l’humour: «Si on n’investit que ceux qui n’ont pas été condamnés par la justice, on n’a plus de candidats dans les Hauts-de-Seine.»

Et Jean-Noël Guérini de la rancoeur: «Il y a 57 élus socialistes, maire de grandes villes, parlementaires ou présidents de conseils généraux, qui ont été mis en examen ou condamné et qui continuent à occuper d’éminentes fonctions.»

Ce sont sur ces deux citations d’experts que s’ouvre Délits d’élus, un livre de Gabriella Riou Harchaoui et Philippe Pascot qui recense les affaires dans lesquelles sont mêlés les politiques français. Cette liste des «400 politiques aux prises avec la justice» a de quoi interroger sur le système politique français: pour la plupart, ils sont encore aux manettes, et bien sûr, ils se représentent, notamment aux municipales de 2014.

Slate a recensé 26 maires de villes de plus de 10.000 habitants qui se présentent à leur succession et qui soit ont été condamnés pendant leur dernier mandat, soit sont actuellement mis en examen.
N’ont pas été prises en compte les affaires de diffamation, d’injures et de délinquance routière, et les affaires qui ont donné lieu à une relaxe.

Un exemple ?

André Santini: Condamné en 2013 à 2 ans de prison avec suris, 5 ans d’inéligibilité et 200.000€ d’amende pour «détournement de fonds». Agé de 73 ans, maire depuis 1980, il a fait appel et peut ainsi tenter un ultime mandat.
il est relaxé en appel le 23 septembre 2015 par la Cour d’Appel de Versailles.
Après treize ans de procédure, le dossier de l’affaire Hamon n’est toujours pas clos : le parquet se pourvoit en cassation contre le non-lieu d’André Santini, l’affaire continue!!

En attendant il est RÉÉLU.

Qui est le plus irresponsable, l’élu ou l’électeur?

Finalement, le plus inquiétant, ce n’est pas le nombre. Mais le sentiment d’impunité de ces élus locaux condamnés par la justice, et le plus souvent réélus par leurs électeurs:

Source: Vincent Glad de Slate.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *